Soutien aux chirurgiens-dentistes et aux étudiants en médecine dentaire

Dépôt d’une question écrite et envoi d’un courrier parlementaire

Le 8 février 2017, Bernard GERARD a adressé une question écrite à la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol TOURAINE.

Pourquoi? Pour défendre les chirurgiens-dentistes, les étudiants en médecine dentaire et la qualité de la santé bucco-dentaire en France, dans son ensemble.

Il lui a posé la question suivante : quelles garanties sont proposées aux chirurgiens-dentistes et aux Français en général pour que la santé bucco-dentaire reste qualitative et innovante en France?

Voir ci-dessous le détail de la question (ou cliquer ici).

Ce n’est pas en muselant la profession et en simulant des négociations que les soins innovants et les nouvelles techniques vont être encouragés.

Un vrai dialogue est nécessaire!

D’ailleurs, Bernard GERARD a eu l’occasion d’être aux côtés des étudiants en chirurgie-dentaire à la faculté de chirurgie-dentaire de Lille 2, lors de leur assemblée générale le 27 février, afin de leur apporter tout son soutien ! Ils sont actuellement en grève pour contester la décision unilatérale du gouvernement les pénalisant.

Ce fut l’occasion pour le député de réaffirmer son soutien aux étudiants qui défendent l’avenir de leur profession, mise à mal par le gouvernement socialiste.

Le 27 février également, le ministère de la Santé a répondu à la question écrite déposée par Bernard GERARD.

Marisol TOURAINE a pris le parti de blâmer les dentistes. Accuser les professionnels de santé dentaire de pratiquer des dépassements d’honoraires alors même que le coût réel des interventions a augmenté et que ces honoraires sont eux-mêmes fixés par l’Assurance maladie, et n’ont pas été revalorisés depuis bien longtemps, est tout à fait inacceptable.

 

Le 6 mars, Bernard GERARD s’est associé à ce communiqué de presse de ses collègues députés Valérie BOYER et de Jean LEONETTI.

Il réitère son total soutien à la filière dentaire de France et aux millions de patients qui souhaitent des soins dentaires de qualité.

 

Déterminé à ne pas renoncer pour faire entendre la voix des dentistes, Bernard GERARD a adressé le 31 mars 2017, avec ses collègues députés, un courrier à la Ministre de la Santé, Marisol TOURAINE. A l’initiative de la députée Marine BRENIER, les parlementaires rappellent la profonde incompréhension et la colère justifiée des chirurgiens-dentistes suite à la publication du règlement arbitral qui a interrompu unilatéralement les négociations sur les tarifs dentaires.