Mes chers amis,
Je m’étais engagé à ne pas m’exprimer sur le fond de ce dossier avant que le tribunal administratif ne statue. La justice a tranché et la requête de Monsieur Denis Tonnel contre le retrait de ses délégations a été rejetée.

Le jugement du tribunal administratif a décidé de statuer en notre faveur « considérant que le retrait des délégations a été motivé tant par son attitude au sein de l’équipe municipale et ses difficultés relationnelles avec les autres adjoints, comme avec le maire lui-même, que par son comportement avec le personnel municipal ». « L’ingérence » du 4e adjoint est ainsi soulignée par le tribunal, « ses interférences, la propagation de rumeurs, la tenue de propos déplacés et d’insultes », la tentative « de désunir l’équipe municipale ».

Dès lors, le tribunal a estimé que Denis Tonnel « n’est pas fondé à soutenir que le retrait de sa délégation a été inspiré par des motifs étrangers à la bonne marche de l’administration communale » ni « que la décision attaquée est entachée d’un détournement de pouvoir »

Contrairement à ce qu’arguait Monsieur Tonnel, ce dernier n’a pas eu sa délégation retirée pour des motifs liés aux Républicains, mais bien pour son comportement inapproprié.
En créant un groupe municipal d’opposition et en se présentant aux élections législatives contre les Républicains, Monsieur Tonnel ne fait que confirmer ce qu’on savait déjà.
La vérité rétablie, nous souhaitons désormais clore ce dossier.

Plus que jamais, vous pouvez compter sur mon équipe et moi-même pour faire gagner François Fillon et la droite aux élections législatives.

Tous ensemble, il faut réussir pour la France.

Bien amicalement,
Bernard GERARD