Chers amis,

Dans cette période si grave pour la sécurité de nos concitoyens, mes pensées vont vers le policier lâchement assassiné hier dans l’exercice de ses fonctions.

Dans deux jours, nous serons amenés à élire le Président de la République qui gouvernera pour les cinq prochaines années. Incontestablement, la France est à un tournant de son histoire. Ce choix nous place face à notre avenir : quelle France souhaitons-nous léguer à nos enfants ?

L’élection présidentielle ne doit pas être l’expression d’un sentiment mais d’une réflexion. Le populisme qui nous guette de toute part ne peut être la réponse. Comment pourrions-nous envisager sereinement l’avenir de notre pays, de nos enfants, avec les extrêmes à son pouvoir ?

De même, l’élection présidentielle n’est pas un concours marketing. Notre devoir, c’est de le rappeler : nous n’élisons pas un emballage, de surcroît aussi creux et vide de substance. Nous élisons un chef des Armées, un chef d’Etat. Nous élisons un Président de la République qui appliquera un programme structuré, cohérent et sérieux.

Le quinquennat qui s’achève nous laisse à tous un goût amer. Le gouvernement actuel, auquel 2 candidats à l’élection présidentielle ont participé activement, n’a cessé de diviser les Français. Pire ! En plus d’être divisée sur le plan intérieur, la France a vu sa place européenne et internationale être remise en cause. Qui peut dire aujourd’hui que la France va mieux en 2017 qu’en 2012 ? Après 5 ans de socialisme, la France va mal. Pourtant, la France regorge de talents qui n’aspirent qu’à être soutenus.

C’est pourquoi nous devons nous réunir autour du seul projet pour la France qui vaille : celui de François FILLON.

Comme le dit François FILLON, « le génie français est toujours là, intact dans son inventivité et son audace, mais notre système est complètement bloqué. La colère monte : contre la bureaucratie, contre l’insécurité, contre la précarité, contre la dissolution des valeurs françaises, contre le déclin ». Ce dont nous avons besoin, c’est d’un programme fort qui dit la vérité sur le présent pour pouvoir construire l’avenir de manière réaliste. « Le temps n’est plus aux demi-mesures. Mon projet est puissant et conquérant : c’est celui du redressement national. Il est réaliste et sincère, il ne cède pas à la démagogie et aux illusions ».

Nous avons le choix entre le déclin assuré et le redressement national. Mon choix est clair : c’est le choix de l’avenir de la France. C’est pourquoi je voterai François FILLON. Mes chers amis, à l’aube de cette élection je vous demande de voter et de faire voter pour François FILLON.

Je compte sur vous.

Bien amicalement,

Bernard GERARD
Député de la 9ème circonscription du Nord
Secrétaire départemental des Républicains du Nord